ComWiz : « Cide-Socran nous a permis de faire un bond en avant ! »

ComWiz est un nouveau site de recommandation culturelle, lancé en février 2018. C’est aussi une aventure entrepreneuriale prometteuse, portée par Nejma Ben Brahim avec l’appui du GRE Liège, de divers opérateurs culturels liégeois, et accompagné par Cide-Socran. Et c’est surtout le fruit d’un travail de co-création assez inédit.

Nejma Ben Brahim n’est pas une entrepreneure classique. Romaniste, comédienne, présentatrice…, elle a aussi depuis longtemps un pied dans le monde entrepreneurial.  « D’abord en tant qu’artiste, j’ai l’expérience de l’autoproduction. Mais pendant plusieurs années, j’ai aussi co-créé et géré une PME dans le domaine parapharmaceutique », raconte-t-elle.

130 opérateurs culturels ensemble

Quand le GRE Liège a lancé des ateliers économie/culture, sa curiosité a été alertée. « Pendant deux ans, avec 130 opérateurs culturels liégeois, nous avons réfléchi à cette question : en quoi la culture est-elle un vecteur d’économie pour une région ? Ce travail de co-construction était inédit en soi car les opérateurs culturels n’avaient pas l’habitude de collaborer », souligne Nejma Ben Brahim.

C’est là qu’a émergé l’idée, ou presque. « De ces ateliers est ressorti un besoin commun : disposer d’un outil de visibilité globale pour les opérateurs culturels liégeois. Mais il fallait encore concrétiser cela en projet. » C’est au cours d’une nouvelle étape de travail menée par ID Campus que tout s’est précisé. « En septembre 2016, ils ont organisé un séminaire Idsprint avec une quinzaine de participants. Nous avons été notamment amenés à aller tester notre idée dans la rue. Ces moments ont complètement changé l’idée de départ ! En effet, nous sommes tous revenus de ces interviews avec les mêmes conclusions : les gens qui ne participent pas souvent à l’activité culturelle, quand ils le font, c’est toujours via le bouche à oreille. »

« Aller dans la rue a complètement changé notre idée de départ. »

C’était parti pour le projet ComWiz, une application permettant de conseiller un évènement culturel à une de ses connaissances par voie digitale et de gagner ainsi des points. En automne 2017, Nejma Ben Brahim a eu sa première rencontre avec Cide-Socran. « Cide-Socran a vraiment permis au projet de faire un bond en avant. On s’est concentré sur ce qui restait le point faible du projet : le business model. Autrement dit, on avait une bonne idée, mais comment la rendre rentable ? » La réflexion n’est pas encore terminée. Le site www.comwiz.be a démarré sa phase-test en février 2018. « Il faut attendre la fin de cette phase, fin mai 2018, pour pouvoir tirer des conclusions. »

Quelle forme juridique adopter ? Quels services supplémentaires proposer dans une éventuelle formule Premium ? Avec quels partenaires ? « Il faudra aussi finaliser un business plan précis pour pouvoir rencontrer des investisseurs potentiels. » En attendant, Nejma Ben Brahim continue de rêver loin : de six opérateurs culturels actuellement partenaires du projet, elle espère passer à 130 après un an, et plus encore dans le futur. Puis pourquoi ne pas dupliquer le modèle, une fois consolidé, dans d’autres villes ?

Vous aussi vous avez une idée, un projet innovant? Découvrez comment nous pouvons vous accompagner

Les commentaires sont fermés.