Jean-Paul Lespagnard : « Je m’entoure de gens spécialisés car je veux des solutions. »

24.06.16

Jean-Paul Lespagnard est un créateur de mode talentueux et atypique. La création de collections représente le cœur de son entreprise. Mais ce cœur bat aussi au rythme d’une multitude d’autres projets créatifs : réalisation de costumes de théâtre, mise sur pied d’expositions, organisation d’événements… En 2014, Start Invest est entré dans le capital de sa société. Cide-Socran s’est chargé de préparer le business plan.

Jean-Paul-Lespagnard

Actuellement, Jean-Paul Lespagnard est parmi les créateurs belges francophones qui ont le plus de rayonnement international. Son savoir-faire est sollicité en Belgique, en France, mais aussi au Japon, en Corée, en Chine, en Autriche, en Russie, en Ukraine, aux Etats-Unis… Un savoir-faire qu’il exploite dans des projets très variés. « Cette diversification est une nécessité financière puisque tous ces projets annexes génèrent des revenus pour ma société, mais aussi une nécessité créative, car si je ne faisais que de la mode, je serais malheureux », confie-t-il.

C’est aussi un entrepreneur qui innove. Après une longue réflexion, il a instauré la pratique du « ready to buy », cassant ainsi les habitudes d’achat dans un milieu conservateur à certains égards. Ce système évite les inconvénients du décalage qui existe habituellement entre le moment de la présentation d’une collection en défilé et celui où les vêtements arrivent réellement en boutique. Cette nouvelle façon de faire permet entre autres au créateur d’engendrer un cash-flow positif et de ne pas être copié avant que ses vêtements soient en boutique.

Son succès international est certainement un des aspects qui a attiré Start Invest. « En 2014, Start Invest a souhaité entrer dans le capital de ma société. J’ai vu cela comme une suite logique dans mon parcours. J’avais clairement besoin d’un investisseur institutionnel pour faire évoluer la structure et grandir », raconte le créateur.

Celui-ci a alors repensé aux conseils d’un de ses professeurs lors de sa formation en création d’entreprise de mode : « Il nous disait toujours ‘pour votre compta, prenez un comptable !’. C’est comme ça que j’organise ma structure : je n’ai pas peur de déléguer à des indépendants compétents, chacun dans leur domaine. Car ce que je veux, c’est une solution, un résultat. »

Jean-Paul Lespagnard est un créatif, alors ne lui demandez pas trop de parler de chiffres… Pour le business plan, il a fait appel à Cide-Socran. « Moi, j’ai surtout parlé de ma vision de la mode et eux se sont chargés de préparer et rédiger le dossier. » Ce travail a permis d’aboutir à l’entrée, en 2014, de Start Invest à hauteur de 30% du capital. Une nouvelle bouffée d’oxygène pour les nombreux projets du créateur.

« Dans un secteur en perpétuelle évolution, où il y a beaucoup d’appelés et peu d’élus, on pense sans cesse à comment avancer. Pour le moment, je suis surtout occupé à réfléchir à l’évolution de la structure. Par exemple, jusqu’à présent, les clients venaient plutôt à nous. Maintenant, il est temps pour nous d’avoir une personne qui sait développer la clientèle et une entreprise. »