Confianceensoi.be : le développement personnel sort des sentiers battus

12.11.15

Evelyne Faniel et Claude François sont passionnées par l’humain et son développement. Un domaine somme toute « classique ». Elles n’ont cependant de cesse d’innover et de surprendre, s’inspirant de modèles qui ont fait leur preuve. Régulièrement, avec Cide-Socran, elles mettent leur cerveau bouillonnant sur « pause ». « Cela nous permet de sortir le nez du guidon et de retrouver de l’élan pour garder notre projet bien en vue. »

 

Dans une autre vie (professionnelle), Claude François et Evelyne Faniel étaient collègues et aimaient beaucoup travailler ensemble. Toutes deux motivées par l’envie de permettre à chaque être humain d’accéder à ses propres ressources, elles se sont dit qu’un jour, elles monteraient un projet ensemble. Ce jour est arrivé officiellement en janvier 2014.

Au travers d’une association de fait, elles ont lancé l’activité que l’on découvre sur le site www.confianceensoi.be. « Je n’ai pas écouté les recommandations du juriste qui préconisait un nom protégeable », se souvient Evelyne Faniel. « Nous voulions en effet un nom très explicite d’un point de vue marketing et non partir d’un nom inventé. »

Leur concept est pour le moins original : développer un site et des cures de confiance en soi inspirés du modèle Weight Watchers. A l’image de ce qui fait la force du célèbre programme de perte de poids, ConfianceenSoi.be a développé différentes formules permettant de recevoir du soutien dans une démarche de « s’aimer soi-même » : cures en groupes, web cure… Sans oublier les ateliers de sensibilisation à domicile, dont l’idée est venue lors d’une séance de coaching où la question centrale était « Comment se faire connaître autrement que par les canaux classiques ? »

Ce coaching avec un expert extérieur, c’est en partie grâce à Cide-Socran que l’équipe a pu le démarrer, il y a plus d’un an. « En octobre 2013, je me suis adressée à Cide-Socran car je voulais entre autres de l’aide pour obtenir une bourse à l’innovation de l’ASE », explique Evelyne Faniel. « J’étais sûre qu’on venait avec quelque chose de différent mais le caractère innovant ne ressortait pas dans notre dossier. Cide-Socran nous a aidées. » Confianceensoi.be a ainsi obtenu 12.500 euros. Ceux-ci ont permis de bénéficier des conseils d’un professionnel pour le développement du volet commercial du projet.

Ce développement est toujours en cours et les idées ne manquent pas ! Mais pas toujours facile de garder le cap quand on a le nez dans le guidon… Depuis les premiers contacts avec Cide-Socran, Evelyne Faniel continue à voir l’équipe à peu près chaque mois. « Cide-Socran nous a en effet proposé un suivi régulier. Au début, je n’étais pas spécialement demandeuse. Mais après un ou deux rendez-vous, je me suis rendu compte à quel point ils sont importants pour nous aider à sortir le nez du guidon ! L’équipe me donne du feedback et je repars avec une ou deux actions pour la suite. Cela m’interpelle chaque fois. »