Andaman7 : « Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille. » Article 25 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme

23.09.16

Vincent Keunen n’en est pas à son premier coup d’essai, ni succès, entrepreneurial. Avant de se consacrer à 100% à Andaman7, il a géré Manex et a accumulé plus de 25 années d’expérience dans le développement informatique médical. Sa nouvelle entreprise, créée en 2014, vise à améliorer significativement la communication entre médecins et patients et à leur donner les moyens de collaborer de façon efficace. Incubée par LeanSquare, Andaman7 met tout en œuvre pour un développement à l’échelle mondiale.

andaman-7

Andaman7 est une application mobile permettant aux professionnels de la santé et aux patients d’échanger des données en toute sécurité. En créant des dossiers synchronisés, un des buts est de faire en sorte que le patient puisse participer activement à son propre traitement, autrement dit d’augmenter l’adhérence thérapeutique. Un champ important encore inexploré par les applications actuelles.

Vincent Keunen planche encore sur le business model mais une chose est sûre, il a décidé que l’application de base sera gratuite, tant pour les médecins que les patients. Forcément, le succès d’un tel modèle repose, à terme, sur un très grand nombre d’utilisateurs et un développement à l’échelle internationale. C’est pourquoi l’application, pensée dès le départ pour être interfaçable avec les hôpitaux, a été traduite en 20 langues parmi les plus utilisées dans le monde, en plus du français. « Nous avons actuellement des milliers d’utilisateurs, mais nous visons des centaines de milliers, voire des millions dans quelques années », explique Vincent Keunen.

Avant d’atteindre cet objectif, il reste un gros défi à relever dans le développement informatique : parvenir à récupérer des données à partir de là où elles sont déjà stockées (médecins, kinés…). Cette phase 2 est plus longue à mettre en œuvre. Néanmoins, Andaman7, qui a remporté le Mobile e-Health Award 2016 d’Agoria, bénéficie de « plus qu’une longueur d’avance sur ses concurrents »…

Fruit de plus de 12 années-hommes de développement, le produit existe déjà dans une version 1.8. Chaque version intègre des nouveautés intéressantes et des améliorations de performance et de stabilité. Il faut dire que nous menons deux développements en parallèle puisque notre application est adaptée aux deux plateformes les plus utilisées : Apple et Androïd. La version 2.0 sera certainement prête en 2017.

Au début, Vincent Keunen a démarré son projet seul, avec sa petite équipe et entièrement sur fonds propres. Sur les conseils d’un de ses collaborateurs, il a frappé à la porte de LeanSquare. Depuis lors, Andaman7 y est incubé. « Nous sommes accompagnés par deux facilitateurs-coaches qui nous challengent sur différents aspects : notre modèle économique, notre proximité avec les besoins des clients, les partenariats utiles, le financement… Nous avons abordé des dimensions que je ne maîtrisais pas, comme la manière de faire grandir une start-up ou les mécanismes de financement. Ils nous ont aussi donné accès à une belle visibilité dans le monde des start-ups, dans la presse et auprès d’investisseurs potentiels. C’est notamment grâce à LeanSquare que nous avons pu faire entrer Meusinvest dans notre capital lors de notre première levée de fonds en 2015. »

Dans l’optique d’un développement international, Andaman7 prospecte déjà les marchés français et américain. Mais le plus gros de l’énergie se concentre pour l’instant sur le marché belge, où l’entreprise a déjà cinq partenaires (hôpitaux ou éditeurs de logiciels) et en concrétisera bientôt d’autres.